«Tea-room de tradition»

CHF 160'000.—


Caractéristiques principales

CommuneLausanne
DisponibilitéSur demande

Description

Vous voulez être votre propre patron derrière le comptoir d'un café ? Pensez à gagner de l'argent avant d'en dépenser !
Beaucoup de projets géniaux de création d'un café sympa ou d'un resto original capotent au bout de 12-24 mois faute de trésorerie ou parce que l'emplacement n'est pas bon.
Nous vous proposons de reprendre une affaire qui marche bien depuis 1964 dans la rue de Bourg à Lausanne : un tea-room de tradition. Rien d'original mais la clientèle est adorable et fidèle. En plus du café, du thé, des desserts et des viennoiseries, il faut proposer une restauration faite maison dans un endroit propre et calme car les gens travaillant à proximité veulent une vraie pause saine et sans frime... ce qui est devenu rare dans le quartier. L'ambiance familiale plaît aux clients qui sont essentiellement des habitués.
Nous produisons des tartes salées, des gratins, des pâtes, des salades complètes, des soupes, des croque-monsieur, des omelettes et un plat différent chaque semaine (osso bucco, tartare de boeuf, truite rôtie, lasagnes, tomates farcies, blanquette de dinde, etc) ainsi qu'un assortiment de desserts (gâteaux, mousses, entremets, etc). Le repas de midi représente plus de la moitié du chiffre d'affaires.
L'exploitation du tea-room requiert de la disponibilité (ouvert 6 jours sur 7 de 07:00 à 17:00) et un certain professionnalisme pour produire en même temps que servir le matin et surtout faire face au coup de feu de midi. Mais cela génère du chiffre d'affaires plus sûrement qu'un établissement où il faut tout créer.
Il n'y a pas eu de gros travaux depuis 2005 : le mobilier (confortable) date des années 60 et la cuisine n'a pas changé de configuration. La ventilation est insuffisante, l'extraction des vapeurs est en façade, il n'y a pas de bac à graisse mais un combi steamer assure tout type de cuisson et les frigos sont OK. Il ne faut pas imaginer reprendre l'établissement pour faire autre chose qu'un tea-room sans alcool. Pas forcément le même tea-room, mais forcément un tea-room ! Ni l'administration ni le bailleur ne vous donneront l'autorisation d'exploiter. Mais en l'état, vous pouvez faire toute la cuisine que vous voulez... sauf grill et friture.
Le loyer mensuel pour ce tea-room de 50 places est de 3.600 CHF (y compris un local ventilé au sous-sol avec 2 congélateurs).
Pour un investissement limité en capital et en temps, vous pouvez générer de la trésorerie rapidement si vous proposez une cuisine savoureuse avec un accueil authentique.

Extrait du registre des poursuites

Commandez-le chez nous et recevez-le dans votre boîte aux lettres dans un délai de 2 jours ouvrables.Commander l’extrait


Contacter l’annonceur

Vous verrez l’annonce complète avec les informations de contact sur anibis.ch.

Voir l’annonce

Commander l’extrait du registre des poursuites en ligne

Vous posez votre candidature pour un objet? Épargnez-vous la peine de vous rendre à l’office des poursuites! Nous vous envoyons l’extrait du registre des poursuites officiel pour CHF 29.– directement à la maison.

  • Dans un délai de 2 jours ouvrables au plus tard, vous trouverez le document dans votre boîte aux lettres.
  • Vous paierez en toute commodité par facture.