Augmentation ou maintien de la valeur?

Les propriétaires peuvent déduire de leurs impôts les mesures visant à préserver la valeur de leur maison. Mais quelles mesures entrent dans cette catégorie? Quelle est la différence entre les mesures d'accroissement de la valeur et les mesures de préservation de la valeur dans l'accession à la propriété ?

Augmentation de la valeur – non déductible des impôts

Un nouveau garage, une cheminée, un jardin d’hiver ou l’aménagement des combles sont des travaux qui augmentent la valeur d’une maison, ou qui sont parfois même considérés comme de nouvelles acquisitions. Cela signifie que les travaux exécutés augmentent la valeur de la maison. Ce type de travaux ne peut pas être déduit des impôts.

L’investissement engendrant une augmentation de la valeur peut toutefois être répercuté sur le loyer payé par le locataire. Qu’importe que celui-ci considère ces changements comme une augmentation de la valeur ou non.

Maintien de la valeur – déductible des impôts

La situation est différente lorsqu’il s’agit de réparations, d’un nouveau chauffage ou de la rénovation de la façade – ces mesures visent à maintenir la valeur de la maison. Sans ces travaux, le bien immobilier perdrait en valeur et, dans le pire des cas, il pourrait même devenir inhabitable.

Les investissements permettant de maintenir la valeur ne peuvent pas être répercutés sur le loyer. En effet, les travaux de maintenance ne modifient en rien la situation d’habitat du locataire.

Les mesures visant le maintien de la valeur sont indispensables et doivent obligatoirement être réalisées. C’est pourquoi vous pouvez les déduire des impôts.

Investissements permettant d’économiser de l’énergie

Selon les cantons, les investissements permettant d’économiser de l’énergie peuvent également être déduits des impôts. Et ce, même si dans la plupart des cas ces travaux augmentent la valeur du bien immobilier.

L’administration fiscale de votre région vous renseignera au sujet des déductions que vous pouvez faire valoir. L’essentiel est de bien conserver les factures et reçus.

Rejoignez le débat